Fédération des Arts, du Spectacle, de l'Audiovisuel et de la Presse Force Ouvrière

Grève très suivie à France Télévisions

13.11.2013 | Jour après jour, L'actualité du site de Force Ouvrière

La moitié du personnel de France Télévisions a suivi l’appel à la grève lancé par les syndicats du groupe, dont FO, le 7 novembre.

Les journaux nationaux ont été perturbés et ceux de France 3 et France O presque tous annulés.

Les salariés, qui se sont rassemblés dans l’après-midi près du ministère de la Culture à Paris, exigent le retrait du plan de 361 départs volontaires présenté le 15 octobre par la direction.

Ils dénoncent un plan social déguisé, puisqu’il vise des postes ciblés dans toutes les branches du groupe parmi les journalistes, les monteurs ou les assistants de production et d’émission. Il supprime aussi l’agence AITV et le service de sous-titrage qui sera externalisé.

Pour faire face à la baisse de la subvention de l’État et des recettes publicitaires, la direction se fixe comme objectif de réduire les effectifs actuels de 10.100 salariés à 9.750 en 2015. Elle vient aussi d’adopter un plan d’austérité sur trois ans.

361 postes supprimés

«Depuis l’annonce du PDV, nous avons eu cinq réunions, mais la direction ne fléchit pas, déplore Françoise Chazaud, déléguée centrale FO. Ses propositions sont inacceptables, avec notamment des polyqualifications sans négociations préalables. Le choix des postes supprimés n’a pas été réfléchi, nous ne savons pas comment les services pourront continuer à fonctionner.»

Françoise Chazaud faisait partie de la délégation reçue au ministère de la Culture par des collaborateurs d’Aurélie Filipetti. «La tutelle ne nous a pas proposé la suspension ou le retrait du plan, mais de négocier dans son cadre et d’assouplir le calendrier», regrette-t-elle. Les syndicats de France Télévisions devaient se réunir pour décider des suites de la mobilisation.

Copyright © 2013 cgt FORCE OUVRIERE.

2, rue de la Michodière 75002 Paris
T. 01 47 42 35 86 . F. 01 47 42 39 45
Mentions légales . Contactez-nous