Fédération des Arts, du Spectacle, de l'Audiovisuel et de la Presse Force Ouvrière

Les postiers en grève le 12 décembre pour défendre les centres de tri

10.12.2013 | Jour après jour, L'actualité du site de Force Ouvrière

L’ensemble des organisations syndicales de La Poste appelle à une journée de grève et de mobilisation le 12 décembre pour s’opposer à la fermeture ou à la transformation en plates-formes plus petites de onze centres de tri (aujourd’hui appelés PIC, «Plates-formes industrielles du courrier») et aux nouvelles 2.000 suppressions d’emplois que cela entraînerait.

Depuis déjà cinq ans, les effectifs des centres de tri sont en chute libre. Alors que près de 30.000 postiers y travaillaient en 2007, ils ne sont plus que 16.000 depuis 2011. Il existait 128 centres de tri en 2007 qui, sous couvert de modernisation, ont été depuis restructurés en 48 PIC.

FACE À LA RECHERCHE DE LA RENTABILITÉ MAXIMUM

Aujourd’hui, près de deux ans après l’ouverture totale du trafic du courrier à la concurrence le 1er janvier 2011, la direction de La Poste cherche à rentabiliser encore un peu plus son fonctionnement. Au détriment des conditions de travail des postiers et de la qualité du service rendu. Ainsi en Picardie, les deux PIC de Creil et d’Amiens, qui emploient au total 440 agents, seraient remplacées par une plate-forme plus réduite avec 300 postiers seulement, qui ne s’occuperaient plus que de préparer la tournée des facteurs. Le gros du tri en amont serait désormais assuré par la PIC de Paris-Nord, avec un risque évident de surcharge.

Dans ces conditions, on com­prend que le maintien et le développement de la distribution du courrier à J+1 figurent parmi les principales revendications des postiers en grève le 12 décembre.

E. S.

2, rue de la Michodière 75002 Paris
T. 01 47 42 35 86 . F. 01 47 42 39 45
Mentions légales . Contactez-nous