Fédération des Arts, du Spectacle, de l'Audiovisuel et de la Presse Force Ouvrière

Indemnisation chômage des salariés-intermittents

29.05.2015 | Communiqué FASAP-FO

La Fasap-Fo prend acte de l’article 20 du projet de loi relatif au dialogue social qui pérennise et conforte les annexes 8 & 10 dont relèvent les salariés-intermittents. Néanmoins ce projet de loi n’est pas satisfaisant. Il ne correspond pas aux solutions que nous avons demandées lors de la concertation consacrée à l’intermittence : donner les moyens à la création, garantir les emplois, requalifier en Cdi pour les emplois dont l’activité est pérenne.

Ce projet de loi est un danger, c’est un Cheval de Troie contre l’assurance chômage.

Notre plus grande inquiétude est de voir déconnecter la négociation concernant l’assurance chômage des salariés intermittents du spectacle de la négociation interprofessionnelle.

C’est un piège parce qu’un cadrage budgétaire va être imposé en amont des négociations. Qui décidera de son montant ?
C’est un piège parce la négociation sera flanquée d’un « comité d’expert » nommé par l’Etat. Ce comité décidera de la conformité ou non aux objectifs de la négociation !
C’est un piège parce que nous craignons qu’à l’avenir les spécificités des salariés intermittents ne soient plus prises en compte dans la solidarité interprofessionnelle.

La récente déclaration du Premier ministre « cela a été une erreur de baisser le budget de la culture » est bien la reconnaissance de la nécessité de conforter financièrement la culture et la création. Cette responsabilité incombe en premier lieu à l’Etat.

La Fasap-Fo regrette que le gouvernement utilise la convention d’assurance chômage pour palier ses propres lacunes en matière de politique culturelle.

2, rue de la Michodière 75002 Paris
T. 01 47 42 35 86 . F. 01 47 42 39 45
Mentions légales . Contactez-nous