SPECTACLE VIVANT, CINÉMA, AUDIOVISUEL ET INFORMATION EN GRÈVE, le 28 mars !

Professionnel·les du spectacle vivant, de l’audiovisuel, de l’information et du cinéma, le déni de démocratie avec le recours au 49.3 et le mépris du Président de la République sont inacceptables !

Le gouvernement est fragilisé et isolé, c’est maintenant que nous pouvons les faire reculer et obtenir le retrait de la réforme des retraites !
Le 23 mars 2023, 3,5 millions de personnes ont pris la rue pour exprimer le rejet massif de cette réforme ! La jeunesse partout dans le pays se joint à la lutte et renforce avec détermination tous les cortèges. Des grèves chez les éboueurs, dans les raffineries, les ports, les industries gazières et électriques, entre autres,

se multiplient. Des actions de blocage des axes routiers ont lieu tous les jours. Dans nos secteurs d’activité, plus nombreux·es sont les salarié·es à avoir fait grève. Des occupations sont organisées dans des lieux culturels pour faire entendre nos voix. Nos actions comptent !

Nous le savons, les retraites des artistes et des technicien·nes, des artistes auteurs, et de nombreux·ses travailleuses et travailleurs de la Culture sont bien en deçà de la moyenne nationale. La question n’est donc pas tant de travailler plus longtemps mais d’agir avec lucidité et courage pour construire un système de retraite solidaire qui ne laisse personne au bord de la route et corrige les inégalités de carrières entre les femmes et les hommes. Une meilleure répartition des richesses est nécessaire !

Nous, organisations syndicales du spectacle vivant, du cinéma, de l’audiovisuel et de l’information, vous appelons à faire grève massivement le mardi 28 mars 2023, qui sera une date déterminante pour faire reculer le gouvernement.

Pas un lever de rideau, pas un tournage, pas un reportage, pas une diffusion, pas un cours, etc., ne doit avoir lieu ! Rejoignez et appelez à rejoindre massivement les actions et les mobilisations prévues sur tout le territoire.
Nous allons gagner !

Paris, le 27/03/2023 !