PREAVIS DE GREVE – Audiovisuel public

Deux ans après avoir supprimé la contribution à l’audiovisuel public (la CAP, la « redevance »), le gouvernement envisage à nouveau de déstabiliser le secteur public.
Il affirme vouloir imposer, en quelques semaines, et sans concertation avec les salariés des entreprises concernées, une restructuration hyper-rapide de l’audiovisuel public pouvant déboucher sur une fusion de plusieurs sociétés (probablement France Télévisions, Radio France et l’INA).

Un tel empressement venant d’un pouvoir exécutif qui n’a cessé depuis sept ans de souffler le chaud (les promesses) et le froid (les coupes budgétaires et dans les effectifs) sur les services publics inspire, au minimum, de la méfiance.

À France Télévisions, les salariés sont lassés de subir des fusions d’entreprises ou de services. Et les restructurations récentes, notamment celles des rédactions nationales ou de la Fabrique, sont autant de blessures mal cicatrisées voire de plaies ouvertes.
Lancées par la direction sur l’air connu de « se regrouper, c’est se renforcer », ces fusions ont été rythmées par des promesses, puis des mensonges, et enfin des suppressions de postes, de services, d’activités, et d’éditions d’information.
Ce scénario, nous n’en voulons pas, nous n’en voulons plus !

Lire cet article

RETRAIT DU PROJET DE HOLDING-FUSION – Préavis de grève à Radio France

Après avoir rencontré la ministre de la Culture et les députés en charge de ce projet, les organisations syndicales représentatives de Radio France considèrent que la fusion – précédée d’une holding – des entreprises publiques audiovisuelles constitue un danger majeur pour Radio France et ses équipes. Outre les coûts inévitables engendrés par ce projet, baptisé « France Médias », cette réforme remet …

Lire la suite de cet article

Lire cet article

200 millions d’économies pour la culture, c’est inacceptable

L’incompétence du Gouvernement pour gérer le budget de l’Etat amène le ministère de l’Economie et des Finances à prendre dans les caisses des services publics sur des budgets déjà programmés.
200 millions pour la culture, dont 96 millions pour la création artistique, c’est totalement démesuré pour ce secteur déjà lourdement fragilisé par la crise covid.
D’un trait de plume, la culture se retrouve encore une fois confrontée à des arbitrages imposés. 20 millions en moins pour l’audiovisuel public qui subit aujourd’hui lui aussi l’inconséquence du président de la République qui a décidé, en pleine campagne électorale, la suppression de la redevance sans même invoquer son remplacement financier.

Lire cet article

Proposition de loi sur le grand âge et l’autonomie : un contenu bien « allégé »

Déposée au Parlement en décembre 2022, la proposition de loi sur le « bien vieillir », récemment rebaptisée : proposition de loi « portant diverses mesures relatives au grand âge et à l’autonomie », connait un nouveau rebondissement.
Peu ambitieuse dès l’origine, elle a vu son contenu sévèrement amputé de plusieurs mesures, après son examen au Sénat, notamment concernant les Ehpad privés lucratifs.

Lire cet article

SPECTACLE VIVANT, CINÉMA, AUDIOVISUEL ET INFORMATION EN GRÈVE, le 28 mars !

Professionnel·les du spectacle vivant, de l’audiovisuel, de l’information et du cinéma, le déni de démocratie avec le recours au 49.3 et le mépris du Président de la République sont inacceptables ! Le gouvernement est fragilisé et isolé, c’est maintenant que nous pouvons les faire reculer et obtenir le retrait de la réforme des retraites ! Le 23 mars 2023, 3,5 …

Lire la suite de cet article