Appel à manifester

La Fédération nationale des Arts, du Spectacle, de l’Audiovisuel et de la Presse Force Ouvrière (FASAP-FO) appelle tous les salariés du spectacle, de l’audiovisuel, du cinéma, de la presse ainsi que les artistes-auteurs à manifester le 1er mai pour la défense des acquis et l’abrogation de la loi travail.

Le 1er mai 2017 se situe entre les deux tours de l’élection présidentielle.

Fidèle à sa tradition d’indépendance, Force Ouvrière n’a donné aucune consigne de vote et continuera, quel que soit le résultat des élections, à défendre en toute indépendance les intérêts particuliers des salariés.

Pour la FASAP-FO, le 1er mai 2017 doit être l’occasion de manifester son attachement :

  • au service public en général, de la radio, de la télé, du spectacle vivant en particulier
  • au Code du travail, aux conventions collectives et accords collectifs existant
  • à l’emploi et au salariat, notamment celui des artistes
  • à la démocratie sociale et aux libertés syndicales.

Lors du Conseil fédéral de la FASAP-FO réuni ce jour, nous avons examiné les conséquences des premiers décrets d’application de la Loi Travail. Nous nous alarmons des nombreuses dispositions conventionnelles nationales menacées telles que les congés payés, la durée du travail, les temps de repos, la rémunération des heures supplémentaires, de nuit, la médecine du travail….Tout au long du Printemps 2016, la FASAP-FO a appelé les salariés du spectacle, de l’audiovisuel, du cinéma, de la presse ainsi que les artistes-auteurs à manifester pour le retrait de la Loi travail puis, adoptée aux forceps à l’aide du 49.3, pour son abrogation. Ses représentants continueront, quels que soient les résultats des élections dites de «représentativité» dont nous continuons , à l’instar de notre confédération, à demander l’abrogation des lois afférentes, à défendre les droits acquis des salariés garantis par les conventions collectives nationales et accords d’entreprise existant.

La Loi travail prévoit également la fusion de conventions collectives. Le Conseil fédéral réaffirme son opposition à cette perspective ainsi qu’il l’a déclaré le 16 janvier dernier, de telles fusions menaceraient les droits des salariés.

Les projets de décret et circulaire d’application de l’article 32 de la LCAP étendent encore les possibilités de recourir à des « artistes amateurs », bénévoles, en lieu et place d’artistes professionnels. Pour ces derniers, c’est une atteinte à leur métier et à leur statut de salarié. C’est une atteinte même à la création et à la qualité des spectacles programmés jusqu’au cœur des institutions publiques. C’est pourquoi, le Conseil fédéral de la FASAP-FO les condamne.

Pour toutes ses raisons, plus que jamais, la FASAP-FO appelle les salariés du spectacle, de l’audiovisuel, du cinéma, de la presse ainsi que les artistes-auteurs, à manifester, à l’occasion du 1er mai :

  • pour l’abrogation de la Loi travail et la défense du Code du travail
  • pour la défense des conventions collectives et accord collectifs existant
  • pour la défense du statut de salarié des artistes interprètes
  • pour la défense du service public de la radio, de la télé et du spectacle vivant.

Laisser un commentaire