L’INTIMIDATION et la RÉPRESSION
ne peuvent pas répondre aux REVENDICATIONS

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La FASAP-FO apporte son soutien plein et entier à notre camarade Denis Gravouil, Secrétaire général de la fédération CGT du spectacle, convoqué lundi 31 janvier par la Préfecture de Police pour être entendu pour “manifestation sans déclaration préalable”.

C’est inacceptable !

Le 19 janvier dernier, les travailleurs du spectacle ont organisé, à l’initiative des syndicats CGT et FO, des rassemblements dans plusieurs villes en France. À Paris, devant le ministère de la Culture, un rassemblement soutenait les organisations syndicales de salariés qui, depuis des semaines, demandent à la ministre de la Culture de les recevoir.

Les représentants des salariés sont plus qu’inquiets devant ce qui ressemble de plus en plus à un plan de restructuration du secteur. Les revendications qu’ils voulaient présenter à la Ministre le 19 janvier sont vitales pour les collègues : parmi elles la compensation intégrale des salaires perdus du fait des limitations de jauges, annulations, reports, comme la prorogation de l’année blanche pour tous jusqu’à ce que le travail reprenne normalement, l’abrogation du pass vaccinal qui éloigne les spectateurs de nos salles de spectacle, l’abandon des sanctions et discriminations à l’embauche.

Seuls les employeurs ont été reçus. C’est inacceptable !

Le légitime rassemblement du 19 a été encerclé immédiatement par la police et Denis Gravouill, convoqué lundi 31 janvier par la Préfecture de Police.

Il est inacceptable qu’à une demande de dialogue pour porter les revendications, le gouvernement et son préfet de Paris répondent une nouvelle fois par l’intimidation, voire la répression.

La FASAP-FO appelle les salariés du spectacle à venir nombreux lundi 31 janvier à 10h au 27 Bd Bourdon – Paris, pour soutenir notre camarade Denis Gravouil. Aucune charge contre Denis !

Les revendications doivent être entendues et satisfaites !

Le 31 janvier 2022,
Francoise chazaud
Secrétaire générale

Consulter/télécharger le COMMUNIQUÉ DE PRESSE (PDF)

Laisser un commentaire